Chargement

Comment anticiper les besoins en columbariums de ma commune ou agglomération ?

Comment anticiper les besoins en columbariums de ma commune ou agglomération ?

La gestion des concessions cinéraires incombe à la commune ou à l’agglomération et devient de plus en plus complexe. Si dans les années 1980 les obsèques par crémation ne concernaient que 1 % des décès, elles représentent aujourd’hui 33 % et on les estime à 50 % pour les années 2020. L’augmentation fulgurante de cette pratique demande aux mairies une attention et un suivi très rigoureux tant sur le plan technique, administratif que législatif.

Gérer les concessions cinéraires : un problème de plus en plus complexe pour les communes

La composition d’un site cinéraire relève de l’article 22 de la loi du 19 décembre 2008 qui stipule qu’il doit être équipé d’un espace de dispersion muni d’un dispositif d’identification des noms des défunts dont les cendres ont été dispersées, d’un columbarium ou de cavurnes (urnes enterrées). Cette loi, entrée en vigueur le 1er janvier 2013 est rigoureuse et demande à la commune une compréhension claire et rapide des évolutions réglementaires afin de maîtriser les principes du droit funéraire et de les mettre en pratique.

La délivrance des concessions cinéraires relève du conseil municipal et leur gestion devient très complexe face aux demandes de plus en plus nombreuses des familles. Il doit accorder des concessions temporaires, tout en assurant les demandes de renouvellement. Il lui faut donc anticiper les besoins des administrés, afin de pouvoir accueillir les défunts de la commune, notamment lorsque ces derniers avaient émis la volonté que leurs cendres reposent dans une urne cinéraire qui sera placée dans un columbarium.

L’optimisation de l’espace cinéraire peut donc s’avérer compliquée pour les élus s’ils ne gèrent pas minutieusement le suivi administratif des concessions, ainsi que la reprise de celles qui sont échues, non renouvelées ou en état d’abandon.

Anticiper les besoins en columbariums de la commune grâce à un logiciel de gestion cinéraire intuitif

Granimond, en partenariat avec Colorga, a développé une application logicielle simple et efficace pour faciliter la gestion des emplacements et concessions cinéraires. Réalisé en collaboration avec des entreprises et collectivités, ColorgaSoft est un logiciel accessible depuis tout ordinateur, via internet. Il offre de nombreuses solutions spécifiques et sur mesure à la gestion des sites cinéraires. Il permet :

  • La visualisation de plans et photos (carrés, allées, ossuaires, etc.), ainsi que celle de photos détaillées des emplacements disponibles.
  • La visualisation des columbariums et jardins du souvenir, ce qui offre une vision neuve des espaces cinéraires en les considérant comme un nouveau cimetière.
  • Des recherches multicritères géographiques et administratives avec localisation sur plan.
  • La gestion des actes cinéraires, mais aussi celle des concessionnaires, familles et ayants droit.
  • La gestion des travaux.
  • L’édition de dossiers, titres de recettes, PV, registres, etc.
  • La mise en place des procédures de reprises avec une édition automatique de l’ensemble des documents nécessaires.
  • Un accès aux textes législatifs en vigueur, ainsi que des mises à jour gratuites.
  • Un accès à une législation globale et détaillée selon le dossier traité.
  • Une sauvegarde des données en toute sécurité grâce à leur transfert vers un serveur dédié.

Grâce à son application logicielle ColorgaSoft, Granimond permet ainsi aux communes (quelle que soit leur taille) d’anticiper leurs besoins en columbariums et d’assurer une gestion fiable et rapide de leurs sites cinéraires.

Colorga vous propose également la gestion de votre site funéraire (inhumations), soit de reproduire la totalité de vos données cimetière sur une application logicielle fiable (via un plan existant, un fichier excel ou autre informations existantes en mairie).

L’équipe Granimond

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*