Chargement

Saturation des cimetières : quelles solutions pour y remédier ?

Saturation des cimetières : quelles solutions pour y remédier ?

Lorsqu’un cimetière frôle la saturation, il incombe à la mairie d’y remédier. Le maire exerçant un pouvoir de gestion avec le conseil municipal de la commune, la création, l’aménagement et l’extension des cimetières ainsi que les espaces cinéraires relèvent de leurs compétences.

Saturation des cimetières : la crémation ouvre de nouveaux horizons

Face à l’explosion démographique enregistrée dans certaines régions, des communes sont confrontées à la saturation de leurs cimetières. Pourtant, ces lieux de repos sont des éléments indissociables des villes, considérés comme indispensables et symboliques.

Pour lutter contre ce manque d’espace, si aucune extension ni création de nouveaux cimetières ne sont envisageables dans les meilleurs délais, l’aménagement du site doit être repensé par la commune. Dans ce contexte, la crémation est devenue une alternative fréquente pour lutter contre cet engorgement des espaces. Pratique et en pleine expansion, elle a bousculé la tradition funéraire depuis quelques années. En France, elle représente plus de 170 000 obsèques annuels dans près de 160 crématoriums répartis sur tout le territoire.

Autre point à ne pas négliger, la crémation limite les contraintes d’entretien des tombes entrainant parfois l’abandon de certaines d’entre elles. Face à un mode de vie urbain ne facilitant pas toujours les visites aux cimetières, cette pratique cinéraire tend à devenir une alternative de plus en plus plébiscitée par les proches des défunts pour simplifier leur quotidien.

Depuis le 1er janvier 2013, les communes et collectivités locales s’adaptent à une nouvelle règlementation, celle de l’aménagement et de la gestion d’un site cinéraire destiné à recevoir les cendres de leurs administrés. Ces espaces offrent un gain de place indéniable dans les cimetières existants grâce à la création de columbarium et de jardins du souvenir.

Le site cinéraire : une solution fiable pour réhabiliter le cimetière

Le columbarium est un monument commémoratif où sont déposées les urnes cinéraires dans des niches scellées après la crémation. Cette sépulture, hors-sol et collective, peut être en demi-élévation ou élévation afin de pallier les contraintes en termes d’espaces et de nombre d’habitants de la commune. Construit en granit massif, sa résistance et sa brillance sont quasiment inaltérables au temps, assurant ainsi un entretien quasi inexistant aux familles.

Le jardin du souvenir est aussi un lieu de recueillement. Cet un endroit où sont dispersées les cendres des défunts après la crémation. Leur aménagement peut être réalisé dans de petits espaces paysagers, agrémentés d’éléments symboliques, tels que livres, colonnes ou stèles.

Saturation des cimetières : faites confiance à des professionnels du cinéraire

Pour vous accompagner dans la réhabilitation du cimetière de votre commune, s’entourer de professionnels est un gage de sécurité prioritaire pour le maire. C’est dans cet objectif que Granimond met à votre service son savoir-faire dans le domaine cinéraire. Pour vous guider et trouver ensemble la meilleure solution pour réaménager l’espace, nous vous proposons deux logiciels spécifiques, simples et intuitifs, pour une gestion optimale de la reprise de concessions.

Le logiciel ColorgaSoft vous permet de visualiser votre site et d’effectuer des recherches multicritères fiables. Le logiciel ColorgaSofticim vous permet, entre autres, de suivre l’historique des concessions funéraires afin de mieux gérer leur renouvellement et les registres.

Enfin, nous mettons également à votre service un catalogue vous proposant un vaste choix de columbariums en granit massif et de jardins du souvenir, afin de vous assurer des installations esthétiques et modulables en adéquation avec les besoins de votre collectivité et respectueuses de la mémoire des défunts.

1 Avis

  1. Yves Alphé 5 mois ll y a

    La crémation est effectivement une solution même si certains y restent encore réticents. Le problème de saturation dans les cimetières est tel au Japon que la crémation y est d’ailleurs obligatoire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*