Chargement

Anticiper la saturation du cimetière : plus qu’un devoir, une obligation

Anticiper la saturation du cimetière : plus qu’un devoir, une obligation

D’après les chiffres de l’INSEE, la France a connu plus de 587 000 décès en 2016. Un taux de mortalité qui voie sa part de crémation en constante progression depuis plus de 30 ans. Dans un futur proche, si ce n’est déjà le cas, les mairies devront faire face à un manque de places disponibles dans leur cimetière. Une saturation des installations qui pose de nombreux problèmes, notamment vis à vis de l’obligation des collectivités locales à offrir un espace de recueillement à leurs administrés.

Une gestion complexe pour les communes

Aujourd’hui, les mairies sont confrontées à un enjeu majeur : la disponibilité d’un emplacement physique dans leur cimetière. Les espaces sont de plus en plus saturées et, s’ils sont extensibles, sont très couteux pour la commune. Par manque de temps ou de non-maîtrise du plan d’aménagement du cimetière, les mairies peuvent alors être débordées dans la gestion des espaces funéraires et se retrouve face au mécontentement de leurs administrés.

Afin de faire face à cette situation, certaines communes prennent alors la décision, sous certaines conditions, de rénover des concessions abandonnées et/ou de reprendre certaines d’entre elles afin de garantir la place nécessaire à l’accueil de nouveaux défunts. Cette solution, complexe à mettre en œuvre et onéreuse, n’apporte pas pour autant une réponse pérenne à cette problématique.

Mairies : aidez-vous de logiciels pour gérer la saturation des cimetières

Afin d’éviter la saturation des cimetières, l’unique solution pérenne est d’anticiper les besoins en matière d’accueil des défunts. Chaque mairie doit alors estimer le nombre de décès auquel elle sera confrontée dans les années à venir, ainsi que de devancer les choix des familles. Par exemple, le choix des défunts se portant de plus en plus vers la crémation (35 % en 2017 et selon les statistiques, 50% d’ici à 2020), à défaut de l’inhumation, les mairies se doivent d’investir dans des équipements cinéraires pour ne pas se trouver confronté à une saturation de leurs columbariums, et plus globalement de leurs installations cinéraires.

Afin d’anticiper la saturation de leurs espaces cinéraires, les communes peuvent s’appuyer sur des estimations complexes, ou alors confier la gestion de leur cimetière à un logiciel dédié. Ces outils, destinés aux collectivités locales, référencent les installations disponibles dans les cimetières, ainsi que les données démographiques, pour estimer précisément les aménagements dont leur cimetière a besoin.

Vous voulez en savoir plus sur ces solutions ? Nos experts peuvent vous proposer une démonstration gratuite de l’une d’entre elles et ainsi vous démontrer toute l’utilité d’un logiciel de gestion de cimetière.

2 Avis

  1. Plaque funeraire 11 mois ll y a

    Très bon article ! mais pourquoi ne pas mentionner le nom des logiciels de gestion de cimetière.
    Notre petite commune serais tout à fait intéressée par ce genre de logiciel.
    merci

    • Kévin Brun 10 mois ll y a

      Bonjour et merci pour votre commentaire. En partenariat avec Colorga, nous avons élaboré une solution nommée ColorgaSoft: https://www.granimond.com/logiciel-de-gestion-cimetieres/ N’hésitez pas à prendre contact avec l’un de nos conseilleurs pour obtenir une démonstration gratuite.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*